Alors que la reprise économique se confirme, c'est le moment pour les entreprises de s’appuyer sur cette confiance retrouvée pour engager pleinement leur transformation digitale. Contrairement aux idées reçues, la transformation digitale concerne l’ensemble des secteurs et des entreprises et ne consiste pas simplement à injecter de la technologie. Elle touche profondément l’organisation et interroge jusqu’à la culture d’entreprise. Réussir sa transformation à l’ère du digital implique de créer de la valeur autrement : c’est pourquoi Bpifrance Le Lab, grâce à une enquête réalisée auprès de 1800 dirigeants de PME et ETI et une vingtaine d’entretiens avec des dirigeants, a développé des outils d’analyse et d’aide à la décision adaptés, afin de les accompagner dans leur mutation.


Ce qu'il faut retenir : 

1) La transformation digitale n’est pas une priorité des dirigeants de PME et ETI : 87 % d’entre eux n’en font pas une priorité stratégique pour leur entreprise. Et parmi ceux qui ont une vision de leur transformation digitale, ils sont encore 63 % à ne pas avoir établi de feuille de route parfaitement claire pour la mener à bien. Sans objectifs et moyens clairement définis, la transformation digitale échouera.

2) La transformation digitale n’est pas une simple digitalisation des outils et des process. C’est une nouvelle manière de créer de la valeur en réinterrogeant son business model dans un contexte digital. Elle appelle ainsi une transformation globale de l’entreprise centrée sur trois chantiers : le client, l’organisation et les partenaires de l’entreprise. La technologie vient en appui.

3) Notre enquête nous a permis de faire émerger trois profils de maturité digitale. Grâce à ce travail, nous avons pu identifier les caractéristiques, les freins et les chantiers prioritaires de chacun de ces profils, afin de les accompagner dans leur transformation. Notre échantillon de 1 618 répondants se répartit entre :
· les Sceptiques (38 % des répondants) : ils ne croient pas à la révolution digitale ou demandent encore à en être convaincus. Leur défi est de s’acculturer et d’initier le projet de transformation.
· les Apprentis (52 %) : ils ont compris l’importance de la transformation digitale et ont déjà engagé quelques actions en ce sens. Leur objectif est de structurer leur projet.
· les Conquérants (10 %) : ils sont pleinement engagés dans la transformation digitale de leur entreprise et bougent de nombreuses lignes. Il leur reste à fédérer les équipes autour du projet de transformation.

4) L’implication du dirigeant est essentielle à la réussite du projet de transformation  : c’est à lui de l’initier, de le porter et de le partager auprès de ses collaborateurs. Or, à ce jour, seul un quart des dirigeants associent leurs équipes opérationnelles au projet de transformation.


Pour en savoir plus

Télécharger l'étude "Les dirigeants de PME et ETI face au digital" Télécharger l'infographie Digital Résultats de l'enquête
Leur expérience...

"Le monde change extrêmement vite, il est nécessaire de se remettre en cause en permanence ; on peut être bon à l'instant T, mais demain ce n'est déjà plus vrai. Il n'est pas possible de rester sur une ligne figée."  

Sylvie Guinard, présidente de Thimonnier.

Ariane3_V2-ConvertImage
Fil Twitter #DigitaLand